Mes conseils pour un tournage d'une vidéo professionnelle sur Pau
Film de mariage michel malvezin
Mes conseils pour le tournage d’un film de Mariage
août 6, 2016
réussir son film de mariage
Film de mariage, découvrez mes conseils pour bien le réussir
septembre 13, 2016
Afficher tout

Mes conseils pour le tournage d’une vidéo professionnelle sur Pau

Tournage vidéo à pau

Mes conseils pour le tournage d’une vidéo professionnelle sur Pau

Dans cet article, je vais vous présenter différents éléments-clefs du tournage et de la réalisation d’une vidéo professionnelle, autrement dit d’un film d’entreprise.

Pour illustrer mon propos, je prendrai l’exemple de la vidéo tournée à Pau en mai dernier qui s’intitule « Découvrez le Gyropode ».

La durée du film

Cette vidéo promotionnelle ou publicitaire a pour finalité d’être diffusée sur les réseaux sociaux et les sites pro de la région de Pau. On parle ici de vidéo web, des vidéos destinées à être vues par le maximum de personnes en lien avec l’activité du client.

Plus le film est court, plus le risque de voir l’internaute arrêter le visionnage diminue. Je conseille de privilégier un format court : entre 2 et 3 minutes. Il faut à tout prix éviter que le spectateur s’ennuie.

La colorimétrie de la vidéo

La colorimétrie ou étalonnage est une technique qui permet de modifier l’image brute en ajoutant des teintes, du contraste, bref d’apporter une atmosphère et une vitalité aux productions.

Les couleurs et les teintes apportées aux images permettent de suggérer une émotion particulière au spectateur.

Dans le film « Découvrez le gyropode », les images ont ainsi été travaillées de façon à donner au film une identité visuelle unique. Il en ressort une ambiance vintage, très en vogue, qui est censée faire voyager l’internaute dans un imaginaire sur la base d’images du centre-ville de Pau qui lui sont pourtant familières et quotidiennes.

Les plans du film

Toujours garder en tête la règle d’or : le spectateur ne doit pas s’ennuyer.

Pour cette vidéo, j’ai choisi de réaliser des séquences très rapides (maximum 4 secondes) et de varier les plans : du plan d’ensemble, du plan resserré et du plan de détails. Cela contribue à dynamiser le film et à donner une image fun et branchée au produit.

Enfin, j’ai choisi de tourner le matin, afin d’avoir une belle lumière chaude et fraîche qui se marrie bien avec la colorimétrie vintage du film, et de montrer beaucoup de palmiers pour donner un côté « californien » à l’esprit de la vidéo.

Et puis, dernier conseil, toujours mettre de l’humain ! Des gros plans, des sourires, pour que l’on puisse se mettre à la place des acteurs et bien sûr ressentir des émotions.