vidéo événementielle michel malvezin
Vidéos corporate, marketing et événementielles
octobre 10, 2016
vidéo automne malvezin
Les couleurs de l’automne béarnais – Vidéo Pau
novembre 1, 2016
Afficher tout

Virtual Revolution – J’ai vu l’Avant-première du Film

michel malvezin critique film

VIRTUAL REVOLUTION

Une rencontre passionnante avec un jeune réalisateur de talent et audacieux, accompagné de Petra Silander, une actrice du film. Suite à la projection, un débat eut lieu dans la salle, débat très riche et bienvenu, tant on a besoin d’échanger et de communiquer après avoir vu le film.

Virtual Revolution est une production indépendante, menée à son terme à grand coup de courage, de persévérance et de passion. Rien que ça, ça fait déjà plaisir. C’est un film ambitieux, audacieux, dans un univers futuriste, avec des moyens certes limités, mais qui n’ont pas à rougir face aux grosses productions audiovisuelles.

Qu’est-ce que c’est ?

Le film se déroule dans un Paris futuriste, en 2047 et mélange les genres Science Fiction, heroic fantasy, polar et jeux vidéos. La réalité virtuelle est devenue la réalité. Ce que je vois est ce qui existe. Le monde se sépare en trois catégories : les connectés qui vivent dans le virtuel, les vivants qui demeurent dans la réalité, et les hybrides, alternant entre la connexion et la réalité.

La direction artistique est soignée et propice à l’immersion. Des rues sales, de la pluie, un ciel sombre et un Paris revisité qui donnent force et originalité aux images. On se croirait dans un New York futuriste, mais non, on reconnait bien Paris et ça, je ne me souviens pas l’avoir déjà vu.

La force du Film

La force du film, selon moi, réside dans la dimension sociétale et politique. On est dans un monde où le travail a disparu puisque les robots s’en occupent. Alors les gens se réfugient dans le monde virtuel, tellement plus passionnant que de glander en attendant la rente mensuelle attribuée par le gouvernement. Les puissants de ce monde, bien vivants, ont tout intérêt à ce que la population demeurent connectée ou plutôt déconnectée de la réalité, pour que rien ne bouge. C’est ça, la véritable révolution qui a eu lieu.

Virtual Revolition retrace l’histoire d’un agent, salarié d’une multinationale, qui a pour mission d’éliminer les vivants ou hybrides qui menacent cet équilibre. Ces derniers, qui veulent libérer la population de la virtualité et donc quelque part forcer les gens à être libres, sont qualifiés de terroristes. Selon le camp retenu, on pourrait aussi les appeler des résistants ou des combattants de la liberté.

C’est bien ce thème qui résonne très fort en chacun de nous. La réalité virtuelle, c’est bien ou c’est pas bien ? Après tout, ce que l’on ressent lorsque l’on joue en ligne, c’est bien réel, non ? Et si ça nous rend heureux ? Si c’est plus excitant que la vraie vie ?

La fin de Virtual Revolution est assez déroutante, et nous surprend tous, bien conditionnés que nous sommes par les fins hollywoodiennes. Cela nous heurte et nous questionne profondément sur ce que nous sommes et sur ce que nous pourrions devenir.

Bref

Bref, un film esthétiquement réussi, qui provoque des émotions fortes, et qui laisse tout un tas de questions en suspens dans nos pensées. Pour moi, l’exercice original multi-style est réussi. Beaucoup de fraîcheur. Un film intelligent qui rend intelligent. Vivement le prochain film de Guy-Roger Duvert.

Michel Malvezin Réalisations vidéos. Films institutionnels et promotionnels. Films événementiels. Communication audiovisuelle.